roux


roux

roux, rousse [ ru, rus ] adj. et n.
ros, rusXIIe; lat. russus
1D'une couleur orangée plus ou moins vive. (Cheveux, poils) Cheveux roux (cf. péj. Poil de carotte, queue de vache). « La chevelure tiède, rousse comme de l'or brûlé » (Villiers). Moustaches rousses. Blond-roux. vénitien. Châtain-roux. auburn. Pelage roux du renard, de l'écureuil. Par ext. Teinte rousse. fauve, roussâtre. Taches rousses sur la peau (cf. Taches de rousseur). Cheval roux. alezan, bai. Feuilles rousses. N. m. (XVIe) Le roux : la couleur rousse. « la quarantaine approchait sans que le roux ardent de ses cheveux frisés eût pâli » (Zola).
2Dont les cheveux sont roux. « À une mendiante rousse », poème de Baudelaire. N. (XVIe) Un roux, une rousse. rouquin. « Elle a l'aspect charmant D'une adorable rousse » (Apollinaire).
3Beurre roux, qu'on a fait roussir en le chauffant.
N. m. Un roux : préparation faite de farine mélangée à une matière grasse et mouillée avec un liquide chaud, qu'on utilise pour lier une sauce. Roux blanc, blond, brun (selon la cuisson du beurre). « allongez-moi ce roux, car il épaissit ! » (Gautier) .
4 ♦ LUNE ROUSSE : lune d'avril qui, selon la tradition paysanne, roussit la végétation lors de gelées par ciel clair.
⊗ HOM. Roue.

roux nom masculin Couleur rousse : Barbe d'un roux ardent. Mélange de farine et de beurre exécuté sur le feu selon une durée qui en détermine la couleur (roux blanc, blond ou brun), utilisé pour lier les sauces. ● roux (homonymes) nom masculin roue nom féminin roue forme conjuguée du verbe rouer rouent forme conjuguée du verbe rouer roues forme conjuguée du verbe rouerroux, rousse adjectif (latin russus) Qui présente une couleur intermédiaire entre le jaune et le rouge, avec des reflets dorés. Qui tire sur cette couleur : Des cheveux d'un châtain roux.roux, rousse (homonymes) adjectif (latin russus) roue nom féminin roue forme conjuguée du verbe rouer rouent forme conjuguée du verbe rouer roues forme conjuguée du verbe rouer rousse rousse nom fémininroux, rousse (synonymes) adjectif (latin russus) Qui présente une couleur intermédiaire entre le jaune et le...
Synonymes :
- roussâtre
roux, rousse adjectif et nom Dont les cheveux sont roux ; rouquin : Une belle rousse.roux, rousse (synonymes) adjectif et nom Dont les cheveux sont roux ; rouquin
Synonymes :
- rouquin (familier)

roux
(émile) (1853 - 1933) médecin français; élève et collaborateur de Pasteur, directeur de l'Institut Pasteur (1904-1933).
————————
roux, rousse
adj. et n.
d1./d D'une couleur entre le jaune orangé et le rouge. Vache rousse.
(En parlant de la chevelure, des poils de qqn.) Tignasse rousse.
|| n. m. Le roux: la couleur rousse.
d2./d Qui a les cheveux roux. Une fille rousse.
|| Subst. Personne rousse.
d3./d Beurre roux, fondu et cuit jusqu'à devenir roux.
|| n. m. CUIS Préparation faite avec de la farine et du beurre roussis sur le feu, que l'on utilise pour lier une sauce.

⇒ROUX, ROUSSE, adj. et subst.
I. — Adjectif
A. — 1. (D'une couleur) qui se situe entre le jaune orangé et le brun rouge. Nuance, teinte rousse; brume, buée, flamme, fumée, lumière, poussière rousse; bière rousse; algues, broussailles, collines, feuilles, landes, vignes rousses; rousses frondaisons; drap, manteau, velours roux; arbres, toits roux. Ses cheveux blancs où luisent des tons roux (VERLAINE, Poèmes saturn., 1866, p. 90). Sous son bois roux, l'armoire est une très blanche amande (BACHELARD, Poét. espace, 1957, p. 85). V. affiné ex. 3.
2. En partic.
a) [En parlant du système pileux d'une pers., du poil d'un animal] D'une nuance orangée, plus ou moins soutenue, intermédiaire entre le blond fauve et l'auburn. Synon. rouquin (fam.), rousseau (fam., vieilli). Barbe, chevelure, tignasse rousse; tresses rousses; pelage roux; favoris roux. Un vieux hussard à sourcils jaunâtres et grosses moustaches rousses en paraphe sur ses joues brunes (ERCKM.-CHATR., Ami Fritz, 1864, p. 144). Poil de Carotte, va fermer les poules! Elle donne ce petit nom d'amour à son dernier né, parce qu'il a les cheveux roux et la peau tachée (RENARD, Poil Carotte, 1894, p. 2).
b) [P. méton., en parlant d'une pers., d'un animal] Dont la chevelure ou le pelage est de cette nuance. Synon. rouquin (fam.), rousseau (fam., vieilli), roussiau (fam., région.), roussiot (fam.), roussot (fam.). Fillette rousse; vache rousse; chat, cheval, chien, lièvre, lion roux. Les tigres lascifs et les panthères rousses (RIMBAUD, Poés., 1871, p. 44). Tu t'es rendu compte qu'il y avait toujours des bonnes femmes en larmes, ou un type roux, ou n'importe quoi d'autre pour gâcher tes effets? (SARTRE, Nausée, 1938, p. 189). V. chatouillement A ex. de Guèvremont.
CHASSE. Bête rousse. V. bête1 II C 1 b.
3. Spécialement
a) ALIM. Sucre roux. Synon. de cassonade. Les sucres de bas titrage ou sucres roux doivent (...) renfermer plus de 85 p. 100 et moins de 98 p. 100 [de saccharose] (BOULLANGER, Malt., brass., 1934, p. 80).
b) ART CULIN. Beurre roux. Beurre fondu qu'on a laissé roussir. Des œufs au beurre roux (Ac.).
c) BÂT. Plâtre roux. ,,Plâtre auquel la fumée ou la suie ont donné un ton de bistre`` (CHABAT 1881).
d) MINES ET CARR. Charbon roux. Charbon de bois provenant d'une pyrogénation peu poussée. [Dans la carbonisation du bois] de 270 à 300 o, on obtient le charbon roux employé pour la fabrication (...) de la poudre de chasse (LEDIEU, CADIAT, Nouv. matér. nav., t. 1, 1889, p. 41).
B. — 1. [Terme de couleur + roux] Qui tire sur le roux (v. infra II). Ses gros favoris brun roux brillaient comme du vif-argent (ERCKM.-CHATR., Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 264). Qui sait qu'en robe d'un gris roux, (...) elle [une poire] cache une chair cassante et mouillée (COLETTE, Gigi, 1944, p. 239). V. mercure1 ex. 1.
2. AGRIC. Qui roussit la végétation. V. roussir I A 2 a.
a) Lune rousse. V. lune B 2 b. Au fig. V. lune C 2 b.
b) Vent roux ou roux vent. Vent printanier, froid et sec, qui souffle du Nord et du Nord-Est et qui roussit les jeunes plantes au moment de la lune d'avril (d'apr. FÉN. 1970).
II. — Substantif
A. — Subst. masc.
1. Couleur rousse (v. supra I A 1). Roux clair; roux foncé. Cette eau où le glaiseux de la berge, où le roux des racines s'effaçaient bien vite dans le bleuâtre d'un lit profond (E. DE GONCOURT, Zemganno, 1879, p. 19). Des remparts de terre battue, très hauts, d'un roux noirci (MILLE, Barnavaux, 1908, p. 141). V. chanfrein1 ex. 1.
En partic. Couleur rousse (d'une chevelure, d'un pelage). De magnifiques cheveux d'un roux flamboyant (GYP, Souv. pte fille, 1928, p. 108).
2. P. méton.
a) ART CULIN. Roux (blanc, blond, brun). ,,Mélange de farine et de beurre en proportions égales, cuit plus ou moins longtemps selon la coloration à obtenir (blanc, blond, brun), utilisé comme liaison dans de nombreuses sauces blanches ou brunes`` (COURTINE Gastr. 1984). Elle tourna son roux, en piétinant devant le fourneau, aveuglée par de grosses larmes (ZOLA, Assommoir, 1877, p. 467). Le relent du « roux » devenait incommodant et il se leva pour « faire un courant d'air » (DABIT, Hôtel Nord, 1929, p. 145).
b) BÂT. Synon. de plâtre roux (v. supra I A 3 b). (Ds Lar. Lang. fr., Lexis 1975).
B. — Subst. masc. ou fém. Personne dont le système pileux est de couleur rousse (supra I A 2 b). Petite rousse. Une belle rousse, avec des yeux étrangement ardents (MIRBEAU, Journal femme ch., 1900, p. 118). Un grand roux aux yeux rieurs et mobiles (R. BAZIN, Blé, 1907, p. 21). V. carotte ex. 1.
Prononc. et Orth.:[], fém. []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) [Fin XIe s. ros « rouge (en parlant de la figure d'un homme) » (RASCHI, Gl., éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, t. 1, p. 126, n ° 914)]; ca 1135 ros « qui a le cheveu, le poil roux » (Couronnement Louis, éd. Y. G. Lepage, 2086); b) ca 1200 subst. « un alezan » (JEAN BODEL, Saxons, éd. E. Stengel, 2829); c) 1636 subst. « la couleur rousse » (MONET); 2. a) 1549 bêtes rousses « bêtes fauves (cerfs, chevreuils, etc.) » (EST.); b) 1679 beurre roux (RICH.); 1762 roux subst. masc. « sauce faite en délayant de la farine dans du beurre roussi » (J.-J. ROUSSEAU, Émile, I, éd. Pléiade, p. 276); 3. 1642 lune rousse (POUSSIN, Lettre du 14 mars, éd. P. DU COLOMBIER, p. 63). Du lat. russus « rouge, roux ». Fréq. abs. littér. Roux: 840. Rousse: 749. Fréq. rel. littér. Roux: XIXe s.: a) 433, b) 1 532; XXe s. a) 1 710, b) 1 352. Rousse: XIXe s.: a) 373, b) 1 301; XXe s.: 1 611, b) 1 199. Bbg. QUEM. DDL t. 33 (s.v. brun-roux).

roux, rousse [ʀu, ʀus] adj. et n.
ÉTYM. XVIe, roux; ros, rus, rous, XIIe; lat. russus.
1 (Personnes). Dont les cheveux, la barbe sont d'un rouge tirant sur le jaune orangé. || Femme rousse (→ Hommasse, cit. 1). || Un jeune homme très roux. || Un Écossais roux et barbu.Littér. || « À une mendiante rousse », poème de Baudelaire.N. || Un roux, une rousse. Rouquin (fam.)., rousseau (vx). || Une jolie rousse.
1 (…) sobrement décolletée, montrant à peine le sommet de ses belles épaules de rousse que la lumière rendait incomparables. Ses cheveux cependant n'étaient point rouges, mais de la couleur intraduisible de certaines feuilles mortes, brûlées par l'automne.
Maupassant, Notre cœur, I, I.
2 Elle a l'aspect charmant
D'une adorable rousse
Ses cheveux sont d'or on dirait
Un bel éclair qui durerait
Ou ces flammes qui se pavanent
Dans les roses-thé qui se fanent.
Apollinaire, Calligrammes, « la Jolie Rousse », p. 198.
3 Ce sont là généralités discutables, du même ordre que « la Française est rousse », dans le carnet de cet Anglais qui ayant vu à Boulogne une femme rousse avait conclu de ce spécimen à la coloration unique de l'espèce entière.
Émile Henriot, les Romantiques, p. 390.
(Mil. XIIe; cheveux, poils des êtres humains). || Cheveux (cit. 13) roux. → Poil de carotte (cit. 1); queue (1. Queue, supra cit. 4) de vache. || Chevelure rousse (→ Épandre, cit. 11). || Moustaches (cit. 1) rousses. || Avoir le poil roux.Chevelure d'un châtain roux. Auburn.
4 Il s'enivrait d'envelopper d'un bras cette jeune taille ployée en la chevelure tiède, rousse comme de l'or brûlé.
Villiers de L'Isle-Adam, Contes cruels, « La reine Ysabeau ».
2 (V. 1175). D'une couleur orangée, plus ou moins vive (jaune orangé, rouge orangé, brun-rouge). || Teinte rousse. Fauve, roussâtre. || Taches rousses sur la peau (→ Taches de rousseur). || Ton roux (→ Linge, cit. 1). || Couleur, lumière rousse (→ 1. Air, cit. 6).Cheval roux. Alezan, baillet. || Les hermines (cit. 1) sont rousses en été et blanches en hiver.(1549). Vén. || Bêtes rousses (→ Bête, infra cit. 13).N. m. (1636). || Le roux : la couleur rousse. || Cheveux d'un roux ardent. || Blond teinté de roux, tirant sur le roux (→ Moustache, cit. 2). || Pelage (1. Pelage, cit.) blanc truité de roux.
5 L'extérieur de la cathédrale de Tolède (…) tout cela revêtu d'une teinte rousse, d'une couleur de rôtie grillée, d'un épiderme hâlé comme celui d'un pèlerin de Palestine (…)
Th. Gautier, le Voyage en Espagne, p. 108.
6 Il ne vieillissait point, la quarantaine approchait, sans que le roux ardent de ses cheveux frisés eût pâli. Sa barbe, qu'il portait entière, restait drue, elle aussi, d'un blond de soleil.
Zola, la Bête humaine, I.
tableau Désignations de couleurs.
3 Cuis. || Beurre roux, qu'on a fait roussir en le chauffant. (On dit aussi beurre blond).N. m. (1762). Préparation (faite de farine mélangée à du beurre ou à une autre matière grasse et mouillée avec un liquide chaud) qu'on utilise pour lier, pour épaissir une sauce (→ Fond blanc). || Roux blanc, blond, brun. || Des roux graillonnaient (2. Graillonner, cit.) dans les poêlons.
7 (…) allongez-moi ce roux, car il épaissit !
Th. Gautier, le Capitaine Fracasse, XI.
N. m. (Mil. XXe). Techn. Plâtre ayant subi une mauvaise cuisson et présentant une teinte rousse.
4 (1628). || Lune rousse : lune d'avril qui, selon la tradition paysanne, roussit et gèle la végétation (gelées printanières par ciel clair).
DÉR. Roussard, roussâtre, 2. rousse, 3. rousse, rousseau, roussée, rousseline, roussette, rousseur, roussille, roussir. — V. Roussane, rousselé, rousselet, 2. roussi.
HOM. Roue.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • roux — roux …   Dictionnaire des rimes

  • Roux — ist die französische Bezeichnung für Mehlschwitze Roux ist der Familienname folgender Personen: Anthony Roux (* 1987), französischer Radrennfahrer Arsène Roux (1893–1971), französischer Arabist César Roux (1857–1934), schweizerischer Chirurg… …   Deutsch Wikipedia

  • Roux — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de este término, véase Roux (desambiguación). Un roux en plena preparación con un batidor específico. Un roux (pronunciado /ˈruː/) …   Wikipedia Español

  • roux — roux, ousse (roû, rou s ) adj. 1°   Qui est d un rouge un peu teinté de noir. Ce papier est devenu roux à la fumée. •   Commandez aux enfants d Israël de vous amener une vache rousse qui soit dans la force de son âge et sans tache, SACI Bible,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Roux — (IPAEng|ˈruː) (pronounced somewhat like the English word rue ) is a mixture of wheat flour and fat, traditionally butter. It is the thickening agent of three of the mother sauces of classical French cooking: sauce béchamel , sauce velouté , and… …   Wikipedia

  • roux — ROUX, [r]ousse. adj. Qui est de couleur entre le jaune & le rouge. Roux comme une vache. poil roux. cheveux roux. barbe rousse. perruque rousse. cette estoffe, cette toile est devenuë rousse. On dit prov. Barbe rousse & noirs cheveux, ne t y fie… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ROUX (É.) — ROUX ÉMILE (1853 1933) Après avoir étudié la médecine à Clermont Ferrand et à Paris et tenu un poste d’aide de clinique à l’Hôtel Dieu, Émile Roux s’initie à la pratique médicale auprès des malades, et à la chimie biologique dans le laboratoire… …   Encyclopédie Universelle

  • ROUX (J.) — ROUX JACQUES (1752 1794) Né dans une famille bourgeoise, Jacques Roux devient professeur au séminaire d’Angoulême, puis curé dans le diocèse de Saintes. Il adhère d’enthousiasme à la Révolution, mais il est frappé d’interdit puis révoqué sous… …   Encyclopédie Universelle

  • ROUX (W.) — ROUX WILHELM (1850 1924) Zoologiste allemand qui, en s’efforçant de découvrir comment la structure et les fonctions des organes et des tissus se trouvaient déterminées dès la fécondation de la cellule œuf, devint un fondateur de l’embryologie… …   Encyclopédie Universelle

  • Roux —   [ru],    1) Jacques, französischer Revolutionär, * Pranzac (Département Charente) 21. 8. 1752, ✝ Bicêtre (bei Paris) 10. 2. 1794; Vikar an der Kirche Saint Nicolas des Champs in Paris, wurde 1792 Führer der Enragés und Mitglied der Pariser… …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.